site officiel d'olivier godin

A propos de lui...

 

A ses débuts, Renaud disait de lui qu'il était « auteur par plaisir, compositeur par nécessité et interprète par provocation ».On serait tenter de dire la même chose d'Olivier Godin qui est né le 18 février 1975 à La Rochelle. Jusqu'à l'âge de 16 ans, il est nourri au Top 50 puis il va découvrir la chanson française et prendre une vraie claque. En effet, Brassens le bouleverse littéralement et lui donne le goût de la lecture et de l'écriture De plus en plus curieux, il se plonge dans les œuvres de chanteurs-auteurs tels que Renaud, Brel ou Souchon Il commence alors à écrire ses premiers textes à ses heures perdues. Dans un premier temps, s'il aime jouer avec les mots, en revanche il ne pratique pas encore la musique .C'est donc pour mettre des mélodies sur ses premiers écrits qu'il décide d'apprendre la guitare en autodidacte ; il a alors 20 ans. Tout en poursuivant des études d'histoire, il commence à se constituer un petit répertoire qu'il s'empresse de présenter à ses proches qui l'encouragent à se produire en public.
En décembre 2000, il fait la connaissance de Roberto Pocas, professeur de guitare, qui devient son ami et son premier musicien. Deux mois plus tard, c'est au tour de Laurent Boutin, autre guitariste, de rejoindre le duo. Ces deux musiciens ne vont pas se contenter de l'accompagner puisqu'ils vont lui permettre d'enrichir sa palette musicale grâce aux arrangements qu'ils vont faire sur ses chansons. De 2001à 2003, accompagné de ses deux acolytes, il se produit dans des petits cafés-concerts et des bistrots de la Picardie où il s'est installé. Si les premiers pas sur scène sont hésitants, il ne tarde à prendre très vite de l'assurance en suivant les conseils de Laurent et Roberto qui ont une plus grande expérience de la scène.
Depuis septembre 2003, Olivier Godin est de retour à La Rochelle où il s'est consacré à l'écriture de nouvelles chansons qu'il a enregistrées au printemps dernier, en compagnie de ses deux guitaristes et de l'accordéoniste Stéphanie Moreaux qui les a rejoint depuis un an.
« Les p'tits matins du Grand Soir », son premier album autoproduit, est prévu pour début 2007. Un premier album qui parle des autres, on y trouve ainsi un tonton libertaire, une trentenaire plutôt rebelle, des chômeurs qui revendiquent le droit au rêve, une présentatrice de la météo marine, des « gentils chanteurs » qui chantent pour les restos du cœur, des migrants accrochés à des barbelés et un « p'tit mec » attendu comme il se doit. Un premier disque qui rompt avec la veine nombriliste très en vogue ces temps-ci. Olivier Godin serait donc un chanteur militant ? Non, un militant qui chante s'empresse-t-il de corriger.